Fermer
17 Quai Ouest

Un homme voudrait mourir. Il prĂ©voit de se jeter dans le fleuve, dans un endroit dĂ©sert, et, parce qu’il craint de flotter, il dit : “ Je mettrai deux lourdes pierres dans les poches de ma veste ; ainsi, mon corps collera au fond comme un pneu dĂ©gonflĂ© de camion, personne n’y verra rien. ”
Il se fait conduire (dans sa Jaguar, qu’il ne sait pas conduire lui-mĂŞme), sur l’autre rive du fleuve, dans un quartier abandonnĂ©, près d’un hangar abandonnĂ©, dans une nuit plus noire qu’une nuit ordinaire, et il dit Ă  celle qui l’a conduit : “ VoilĂ , c’est ici, vous pouvez rentrer chez vous. ”
Il traverse le hangar, avance sur la jetĂ©e, met deux pierres dans les poches de sa veste, se jette Ă  l’eau en disant : “ Et voilĂ  ” ; et, avec de l’eau sale et des coquillages plein la bouche, il disparaĂ®t au fond du fleuve comme le pneu dĂ©gonflĂ© d’un camion.
Quelqu’un, qu’il ne connaĂ®t pas, plonge derrière lui et le repĂŞche. TrempĂ©, grelottant, il se fâche et dit : “ Qui vous a autorisĂ© Ă  me repĂŞcher ? ” Puis, en regardant autour de lui, il se met Ă  avoir peur : “Qu’est-ce que vous me voulez ? ” En voulant repartir, il s’aperçoit que sa voiture est toujours lĂ , qu’on a mis le moteur hors d’usage, qu’on a crevĂ© les pneus. Il dit : “ Qu’est-ce que vous me voulez, exactement ? ”

Bernard-Marie Koltès

1985 Amsterdam MeS : Stephan Stroux Traduction : Frans van Asten

(Pays-Bas)









Théâtre : Stadsschouwburg (production Publiekstheater)






Programmation : à partir du 19 octobre 1985. Création mondiale sous le titre «West kaai »

avec Frans Vorstman (Koch), Petra Laseur (Monique), Annet Nieuwenhuyzen (Cécile), Margo Dames (Claire), John Kraaykamp sr. (Rodolphe), Pierre Bokma (Charles), Geert Lageveen (Fak), Felix Burlesen(Abad) – Décor et costumes Andreas Braito – Son Leigh Landy. Première en présence de l’auteur. Effondré par le spectacle, celui-ci en parla ouvertement au metteur en scène et aux comédiens, le soir même, dans un bistrot d’Amsterdam.






1986 Nanterre (France) Patrice Chéreau







Théâtre : Nanterre-Amandiers (coproduction Nanterre-Amandiers / Comédie Française)






Programmation : du 24 avril au 29 juin 1986. Création en France

avec Maria Casarès (Cécile), Jean-Marc Thibault (Rodolphe), Jean-Paul Roussillon (Koch), Catherine Hiégel (Monique), Jean-Philippe Ecoffey (Charles), Isaach de Bankolé (Abad), Marion Grimault (Claire), Hammou Graïa (Fak). Décor Richard Peduzzi assisté de Denis Fruchaut et François Koltès. Lumière Daniel Delannoy Son Philippe Cachia Costumes Caroline de Vivaise Assistants Claude Stratz, Patrice Finet, Denis Fruchaud, François Koltès






1986 Bochum (Allemagne) Nicolaus Brieger Traduction : Heiner MĂĽller






Théâtre : Schauspielhaus






Programmation : Ă  partir du 26 novembre 1986






1986 Mannheim (Allemagne) Jurgen Bösse Traduction : Heiner Müller






Théâtre : National Theater






Programmation : Ă  partir du 27 novembre 1986






1987 Ljubljana (Slovénie)
Traduction : Ales Berger






Théâtre : Théâtre National – SNG. Drama






Programmation : du 22 janvier Ă  avril 1987.






1988 Vienne (Autriche) Raf Milde Traduction : Heiner MĂĽller






Théâtre : Stadttheater






Programmation : Ă  partir du 22 janvier 1988






1988 Hambourg (Allemagne) Matthias Masuth Traduction : Heiner MĂĽller






Théâtre : Theater im Zimmer






Programmation : à partir du 19 février 1988






1989 Dortmund (Allemagne) Johannes Klaus Traduction : Heiner MĂĽller






Théâtre : Städt Bühnen






Programmation : Ă  partir du 09 avril 1989






1989 Stuttgart (Allemagne) Jurgen Bösse Traduction : Heiner Müller






Théâtre : Staatstheater






Programmation : Ă  partir du 23 septembre 1989






1991 Bucarest (Roumanie) Felix Alexa Traduction : Toader Saulea






Théâtre : Conservatoire d’Art Dramatique






Programmation : courant avril 1991






1991 Kassel (Allemagne)
Traduction : Heiner MĂĽller






Théâtre : Staatstheater






Programmation : Ă  partir du 26 mai 1991






1991 Bonn (Allemagne) Stefan BrĂĽn Traduction : Heiner MĂĽller






Théâtre : Schauspiel






Programmation : courant 1991






1992 Berlin (Allemagne) Gert Hof Traduction : Heiner MĂĽller






Théâtre : Volksbühne









Programmation : Ă  partir du 30 avril 1992









1992 Saint-Nazaire (France) Christophe Rouxel Traduction : Sivio Crescoli






Théâtre : Théâtre Icare, Base sous-marine de Saint-Nazaire






Programmation : courant mai et juin 1992






1992 Montréal (Canada)

Traduction :






Théâtre :






Programmation : courant septembre 1992






1992 Alborg (Danemark) Soren Iversen Traduction : Anne Chaplin Hausen






Théâtre : Alborg Theater






Programmation : Ă  partir du 12 septembre 1992

avec Lars Lohmann (Koch), Githa Lehrmann (Monique), Bodil Sangill (Cécile), Gorm Worsace (Rodolphe), Petrine Agger (Claire), Jesper Vigant (Charles), Per Lykke Hansen (Fak), Fash Shodeinde (Abad) Décor Ingolf Bruun Assistante mise en scène Linda Krogsoe Fogh






1992 Caen (France) Guy Delamotte







Théâtre : Comédie de Caen






Programmation : du 02 au 22 octobre 1992






1993 Paris (France) Thierry de Peretti







Théâtre : Espace Paris-Plaine






Programmation : du 13 au 26 septembre 1993






1993 Madrid (Espagne) Carmen Portacelli Traduction : traduction en Castillan






Théâtre : Teatro Albeniz






Programmation : courant octobre et novembre 1993






1994 Paris (France) Michel Frœhly







Théâtre : Théâtre de la Cité Internationale (prod. Théâtre de la Ville)






Programmation : du 17 janvier au 12 février 1994

avec Alain Aithnard, Clotilde Mollet, Paul Minthe, Claude Degliame, Hervé Pierre, Christine Brotons, Jean-Quentin Chatelain. Décor Daniel Jeanneteau






1995 Vienne (Autriche) Wolfgang Maria Bauer Traduction : Simon Werle






Théâtre : Wiener Schauspielhaus






Programmation : Ă  partir du 25 novembre 1995

avec Béatrice Frey (Cécile), Sona MacDonald (Monique), Sebastien Blomberg (Fak), Roland Kenda (Rodolphe), Eduard Wildner (Koch) Klaus Rodewald (Charles), Jeanette Hain (Claire), Fofana Sahib (Abad) Costumes Katharina Polheim Décor & Lumière Philippe Arlaud






1996 Szczecin (Pologne) Aldona Skiba-Lickel Traduction : Aldona Skiba-Lickel






Théâtre : Teatr Wspolczesny






Programmation : Ă  partir du 25 octobre 1996

avec Jacek Polaczek (Koch), Anna Januszewska (Monique), Ewa Sobiech (Cécile), Grazyna Madej (Claire), Jacek Platkowski (Rodolphe), Mateusz Bejger (Charles), Wieslaw Orlowski (Fak), Godson Onyekwere (Abad) Décor Jolanta Brejdak Graffitis United Clan Crew Musique Janusz Stalmierski Chorégraphie Wojciech Misiuro Assistant mise en scène Mateusz Berger






1997 Ivry (France) Elisabeth Chailloux







Théâtre : Théâtre des Quartiers d’Ivry






Programmation : du 06 octobre au 02 novembre 1997

avec Christèle Tual, Adel Hakim, Antoine Basler, Roland Gervet, Isabelle Cagnat, Michèle Oppenot, Eduardo. DĂ©cor Yves Collet. Musique : Daniel Deshays. Costumes Elissa Bier. Lumière Marie Nicolas, assistĂ©e de AmĂ©lie Blottière, Lucie Le TouzĂ©, Fabien AndrĂ©. « Lors des reprĂ©sentations de « Quai Ouest », nous avons eu un public très jeune, souvent nĂ© au moment oĂą la pièce a Ă©tĂ© Ă©crite, et il rĂ©agissait immĂ©diatement. C’est une Ă©criture qui leur parlait. Koltès en ce sens Ă©tait visionnaire. » Elisabeth Chailloux, Magazine littĂ©raire n°395, fĂ©vrier 2001






1998 Toulouse (France) Paul Berger







Théâtre : Théâtre du Pavé






Programmation : courant 1998




avec Frédéric Aubry (Rodolphe)












1998 Varsovie (Pologne) Krzysztof Warlikowski Traduction : Aldona Skiba-Lickel






Théâtre : Teatr Studio






Programmation : Ă  partir du 10 octobre 1998

avec Krzysztof Kolberger (Koch), Ewa Blaszczyk (Monique), Stanislawa Celinska (Cécile), Edyta Jungowska (Claire), Aleksander Bednarz (Rodolphe), Jacek Poniedzialek (Charles), Redbad Klynstra (Fak), Omar Sangare (Abad) Décor Malgorzata Szczesniak Musique Pawel Mykietyn Chorégraphie Wojciech Misiuro Assistantes mise en scène Monika Powalisz & Karolina Szymczyk Assistante décor Joanna Kaczynska






1998 Dublin (Irlande)

Traduction : David Fancy, Joseph Long and Alex Johnston






Théâtre :






Programmation : courant 1998






1999 Copenhague (Danemark) Alexa Ther Traduction : Per Aage Brandt






Théâtre : Royal Danish Theatre






Programmation : courant mars 1999

avec Ole Ernst (Koch), Bodil Jorgensen (Monique), Karen Margrethe Bjerre (Cécile), Charlotte Munch (Claire), Henning Jensen (Rodolphe), Runi Lewerissa (Charles), Nikolaj Lie Kaas (Fak), Dwight Powell (Abad) Décor Rikke Juellund Lumière Jesper Kongshaug






2000 Genève (Suisse) Isabelle Pousseur







Théâtre : Comédie (coprod. Théâtre Océan Nord, Bruxelles)






Programmation : courant mai 2000. Puis Bruxelles (Belgique), Théâtre Océan Nord, Kriekelaar, du 21/09 au 07/10/2000






2002 Strasbourg (France) Jean-Christophe SaĂŻs







Théâtre : Théâtre National de Strasbourg (coprod. Théâtre de la Ville-Paris – Théâtre National de Toulouse – Cie Bleu Avril)






Programmation : du 22 janvier au 30 avril 2002. Puis Metz (France), OpĂ©ra-théâtre, 12 et 13/02/2002 – Paris (France), Théâtre des Abbesses (Théâtre de la Ville), du 14/03 au 06/04/2000, OrlĂ©ans (France), Scène Nationale, du 16 au 18/04/2002 – Montpellier (France) Théâtre des Teize Vents, du 23 au 27/04/2002 – Albi, Scène Nationale, le 30/04/2002

avec Maurice Deschamps (Rodolphe), Mathieu Genet (Fak), Gaëlle Heraut (Claire), Madeleine Marion (Cécile), Stanislas Nordey (Charles), Calixte Ntontolo (Abad), Michel Peyrelon (Koch), Alexandra Scicluna (Monique) , Décor Montserrat Casanova Costumes Jean-Marie Debaecque Lumière Jean Tartaroli Musique Gilbert Gandil Assistante mise en scène Florence Doublet






2005 Lyon (France) Laurent Vercelletto







Théâtre : Entrepôt de la Gourguillonaise – Cie Vercelletto






Programmation : du 16 septembre au 07 octobre 2005. Marseille (France), Théâtre de la Minoterie, du 11 au 15/10/2005 – Miramas (France), 18/10/2005 – Aubagne (France), 20/10/2005 –Port-de-Bouc (France), Le Sémaphore, 21/10/2205 – Saint Raphaël (France), 10/01/2006 – Vaux-en-Velin (France), Centre culturel Charlie Chaplin, 20 et 21/01/2006

avec Magali Bonat, Thomas Di Genova, Caroline Giacalone, François Godart, Philippe Granarolo, Anne-Lise Guillet, Julian Négulesco, Patrick Servius – Décor Fanny Gamet & Laurent Vercelletto – Costumes Fanny Gamet – Lumière Yvan Pellecuer – Musique, son Gregory Aliot & Eric Royer –Assistants Cécile Barthomeuf & Philippe Granarolo






2006 Ablon (France) Olivier Vandeputte







Théâtre : Centre culturel Alain-Poher






Programmation : Ă  partir du 31 mars 2006. Puis Saint-Maur des fossĂ©s (France), théâtre du Rond-Point, 3 mai 2006 – Paris (France), Théâtre des Deux RĂŞves, 10 juin 2006 et Théâtre Les Enfants Terribles, du 4 au 22 octobre 2006

avec Célia Liger, Victor Esteves, Raphaël Levy, Patrick Biyik, Isabel Ribeiro, Olivier Barrot, Martine Carrère, et en alternance Michel Tavernier et Antonio Labati -Costumes Marianne de Abreu – Décor Marianka Baude
1985 français Quai Ouest






Editions : Éditions de Minuit, Paris







1986 allemand Quai West Trad : Heiner Müller (d’après Maria Prückner-Gignoux)





Editions : Hunzinger BĂĽhnenverlag Gmbh, Bad-Homburg





1986 allemand Quai West Trad : Simon Werle


avec In der Einsamkeit der Baumwollfelder






Editions : Eva bei Athenäum, Franckfort





1986-1996 allemand Quai West Trad : Heiner Müller, d’après Maria Prücker-Gignoux


avec In der Einsamkeit der Baumwollfelder






Editions : EuropaĂŻsche Verlagsanstalt





2007 allemand Quai West Simon Werle


avec In der Einsamkeit der Baumwollfelder






Editions : Verlag der Autoren, Franckfort





2004 anglais Quay West David Fancy, Alex Johnston, Joseph Long


avec Sallinger, In the Solitude of the Cotton Fields, Night just before the forest

Editions : Methuen, Londres





2004 coréen Quai Ouest






Editions : Theatre et Man Press, SĂ©oul





2003 espagnol (Mexique) Muelle Oeste
Pilar Sanchez Navarro





Editions : Escenlogia / Drama, Mexico





2006 estonien Su flöör Prautsuse Tanel Lepsoo


avec Roberto Zucco






Editions : Teaduslik Institut, Tartu





1991-2003 italien Quai ouest Saverio Vertone


avec Il Ritorno al deserto, Nella Solitudine dei campi di cotone, Scontro di Negro contro cani,






Editions : Ubu Libri, Milan





1985 néerlandais Westkaai
Frans van Woerden





Editions : Publiekstheater, Amsterdam





2003 portugais Muelle oeste
Pilar Sanchez Navarro





Editions : Drama, Esœnologia, Mexico





1995 russe Quai Ouest


avec La Nuit juste avant les forêts, Combat de Nègre et de chiens, Dans la solitude des champs de coton, Roberto Zucco, Le Retour au désert, Tabataba






Editions : Moscou





1998 slovaque Zapadré Nabrezie Martina Simova


avec Roberto Zucco






Editions : Slovensky Spisovatel, Bratislava





2006 tchèque Zàpaddni pristavisté
Michal LĂ snovsky





Editions : Divadel ni ustav, anthologie Koltès, Prague





1999 turc Bati Rihtimi YigĂŻt Bener

avec Zenciyle itlerin dalasi





Editions : Mitos Boyut, TĂĽrkiye Yayin Haklari, Istambul, Turquie
Bernard-Marie Koltès
Il y avait, sur les bords de l’Hudson River, Ă  l’Ouest de Manhattan, un grand hangar, qui appartenait aux anciens docks. Le port de New York avait depuis longtemps Ă©tĂ© dĂ©mĂ©nagĂ© vers Brooklyn, et ce hangar, parmi d’autres, Ă©tait inemployĂ© et inutile au trafic portuaire. En 1983, le maire de New York conformĂ©ment Ă  un plan de sĂ©curitĂ© et de moralitĂ©, fit entourer ce hangar de grandes palissades de bois, il y eut mĂŞme des gardes avec des chiens. Un an après, il fut rasĂ© et il n’en reste aujourd’hui qu’une jetĂ©e sur pilotis qui s’avance vers la mer. J’ai eu l’envie d’Ă©crire une pièce comme on construit un hangar c’est-Ă -dire en bâtissant d’abord une structure, qui va des fondations jusqu’au toit, avant de savoir exactement ce qui allait y ĂŞtre entreposĂ© ; un espace large et mobile une forme suffisamment solide pour pouvoir contenir d’autres formes en elle. (…)
Peu d’endroits vous donnent, comme ce hangar disparu, le sentiment de pouvoir abriter n’importe quoi – je veux dire par lĂ  : n’importe quel Ă©vĂ©nement impensable ailleurs. Alors, bien sĂ»r, ma première idĂ©e fut de s’y faire rencontrer deux personnes qui n’avaient aucune raison de se rencontrer, nulle part et jamais. Ainsi sont nĂ©s Koch et Abad.
Il m’arrive parfois, lorsque je suis avec une personne dont rien, je dis bien : rien – sauf le fait de manger de dormir et de marcher – ne ressemble Ă  telle autre, il m’arrive de me dire : et si je les prĂ©sentais l’une Ă  L’autre, qu’arriverait-il ? Dans la vie bien sĂ»r, il n’arriverait rien ; les chiens s’accommodent bien des humains sans ĂŞtre quotidiennement stupĂ©faits des diffĂ©rences. Il faut des circonstances, des Ă©vĂ©nements, ou des lieux bien prĂ©cis pour les obliger Ă  se regarder et Ă  se parler ; la guerre, la prison en sont, je suppose ; ce hangar en Ă©tait un ; le plateau de théâtre en est un, certainement. (…)
Les motivations qui me poussaient Ă  Ă©crire cette pièce Ă©taient si nombreuses qu’elles ont fini par constituer la principale difficultĂ© Ă  l’Ă©crire. Imaginez qu’un matin, dans ce hangar, vous assistiez Ă  deux Ă©vĂ©nements simultanĂ©s ; d’une part le jour qui se lève, d’une manière si Ă©trange, si antinaturelle, se glissant dans chaque trou de la tĂ´le, laissant des parties dans l’ombre et modifiant cette ombre, bref, comme un rapport amoureux entre la lumière et un objet qui rĂ©siste, et vous dites : je veux raconter cela. Et puis en mĂŞme temps, vous Ă©coutez le dialogue entre un homme d’âge mĂ»r, inquiet nerveux, venu lĂ  pour chercher de la came ou autre chose, avec un grand type qui s’amuse Ă  le terroriser et qui. peut-ĂŞtre, finira par le frapper pour de bon, et vous dites : c’est cette rencontre-lĂ  que je veux raconter. Et puis très vite, vous comprenez que les deux Ă©vĂ©nements sont indissociables, qu’ils sont un seul Ă©vĂ©nement selon deux points de vue, alors vient le moment oĂą il faut choisir entre les deux, ou plus exactement : quelle est l’histoire qu’on va mettre sur le devant du plateau et quelle autre deviendra le dĂ©cor. Et ce n’est pas obligatoirement l’aube qui deviendra le dĂ©cor (…).