Fermer
19 Roberto

Un trajet invraisemblable, un personnage mythique, un héros comme Samson ou Goliath, monstres de force? abattus finalement par un caillou ou par une femme.

Bernard-Marie Koltès

1990 Berlin (Allemagne) MeS : Peter Stein Traduction : Simon Werle






Théâtre : Schaubühne am Leehniner Platz






Programmation : à partir du 12 avril 1990. Création mondiale.

avec Max Tidof (Roberto Zucco), Corinna Kirchhoff (La dame élégante), Rainer Philippi, Walter Kreye (1er et 2è gardiens), Imogen Kogge (La mère de Zucco) Sabine Wegner (La soeur), Dörte Lyssewski (La gamine), Gunter Berger (Le père), Elke Petri (La mère), Christine Oesterlein (La patronne), Ernst Stötzner (Le frère), Walter Kreye (L’inspecteur mélancolique), Wolfgang Lange, René Mounajed, Patrick Niedel, Niels-Bruno Schmidt (L’enfant), Helga Pedross (La pute affolée), Branko Samarovski (Le vieux monsieur). Décor et costumes Jürgen Rose. Musique Peter Fischer.






1990 Stuttgart (Allemagne) MeS : Jurgen Böse Traduction : Simon Werle






Théâtre : Staatstheater






Programmation : Ă  partir du 07 juillet 1990






1990 Düsseldorf (Allemagne) MeS : Herbert König Traduction : Simon Werle






Théâtre : Schauspielhaus






Programmation : Ă  partir du 22 septembre 1990






1990 Hambourg (Allemagne MeS : Wilfried Minks Traduction : Simon Werle






Théâtre : Thalia Theater






Programmation : Ă  partir du 10 octobre 1990






1991 Breme (Allemagne) MeS : Gerhard Willert Traduction : Simon Werle






Théâtre : Bremer Theater






Programmation : à partir du 28 février 1991






1991 Stockholm (Suède) MeS : Jan Maagard Traduction : Göran ö. Ericsson






Théâtre : Stockholms Stadsteater






Programmation : du 1er mars au 24 avril 1991






1991 Chur (Suisse) MeS : Anja Eichelberg Traduction : Simon Werle






Théâtre : Stadttheater






Programmation : Ă  partir du 14 mars 1991






1991 Schwerin (Allemagne) MeS : Alexander Stillmark Traduction : Simon Werle






Théâtre : Mecklenburgisher Staatstheater






Programmation : Ă  partir du 29 mars 1991






1991 Heilbronn (Allemagne) MeS : Adeleid MĂĽther Traduction : Simon Werle






Théâtre : Staatstheater






Programmation : courant mars 1991






1991 Copenhague (Danemark) MeS : Klaus Hoffmeyer Traduction : Jens Smœrup Sørensen






Théâtre : Det Kongelige Teater






Programmation : du 09 avril au 31 octobre 991

DĂ©cor Steffen Aarfing






1991 Göttingen (Allemagne) MeS : Dietrich W. Hübst Traduction : Simon Werle






Théâtre : Deutsches Theater






Programmation : Ă  partir du 25 mai 1991






1991 Wiesbaden (Allemagne) MeS : Eva Diamantsein Traduction : Simon Werle






Théâtre : Staatstheater






Programmation : Ă  partir du 15 juin 1991






1991 Arthus (Danemark) MeS : Henrik Sartou Traduction : Jens Smœrup Sørensen






Théâtre : Aarthus Teater






Programmation : Ă  partir du 06 septembre 1991

avec Olaf Johannessen (Roberto Zucco), Karen-Lis Ahrenkiel (La mère, La dame élégante), Peter Bork (1er gardien et policier) Peder Holm Johansen (2è gardien et policier), Lars Hoy (Commissaire), Lizzi Lykke (La mère de Zucco) Mette Munk Plum (La soeur), Julie Carlsen (La gamine), Ejnar Hans Jensen (Le père), Henrik Birch (Le frère), Jens Pedersen (L’inspecteur mélancolique), Ole Wegener (Le vieux monsieur), Décor Jesper Corneliussen. Lumière Nicolaj Vemming, Son Andreas A. Carlsen.






1991 Vienne (Autriche) MeS : Hans Gratzer Traduction : Simon Werle






Théâtre : Schauspielhaus






Programmation : Ă  partir du 19 septembre 1991






1991 Trèves (Allemagne)









Programmation : Ă  partir du 05 octobre 1991






1991 Villeurbanne (France) MeS : Bruno Boëglin







Théâtre : Théâtre National Populaire (coprod. Théâtre de la Ville-Paris – Novothéâtre)






Programmation : du 07 au 23 novembre 1991. Création en France. Puis Paris, Théâtre de la Ville, du 05 au 29/02/1992.

avec Jerzy Radziwilowicz (Roberto Zucco), Helène Surgère (La mère de Zucco), Judith Henry (La gamine), Christiane Cohendy (La soeur), Philippe Faure (Le frère), Guy Naigeon (Le père de la gamine), Gilette Barbier (La mère de la gamine), Myriam Boyer (La dame élégante), Hubert Gignoux (Le vieux monsieur), Joachim Latarjet (L’enfant), François Sinapi (L’inspecteur mélancolique), Firmine Richard (La pute affolée), Sophie Barboyon (La patronne), Roméo Escala (Le balèze), & Henry-Louis Villard, Patrice Goubier, Daniel Pouthier, Jean Martin, Nadine Marcovici, Monique Stalens, Guy Masson, Jean-Paul Boname, Alain Agier Assistante Valérie Perelstein Décor  Christian Fenouillat. Costumes Catherine Laval Musique Georges Aperghis Lumière Christophe Forey Son André Serré. La première fois que la pièce était jouée en France, des menaces de membres de l’extrême droite perturbèrent certaines représentations au TNP. Celles-ci ne furent cependant pas annulées. Une polémique très dure par voie de presse aboutit à l’interdiction par le Maire de Chambéry des représentations prévues, abdiquant ainsi devant les menaces « de troubles » de la vie publique par des habitants minoritaires de la ville. Les comédiens et le metteur en scène étaient bien décidés à jouer malgré cela, bien que peu « d’acteurs » du monde de la Culture n’aient réagi pour les soutenir. Si bien que le Directeur de la Maison de la Culture céda et annula à la dernière minute les représentations. À Paris, celles-ci ne donnèrent lieu à aucune manifestation, le Théâtre de la Ville n’étant pas disposé à céder devant d’éventuelles menaces. Ce fut le début, pour ce théâtre et pour son directeur, Gérard Viollette, d’un compagnonnage assidu avec l’oeuvre de Koltès. C’est le seul théâtre au monde qui ait proposé un si grand nombre de pièces de cet auteur.






1991 Ljubljana (Slovénie)
Traduction : Ales Berger






Théâtre : Slovensko Mladinsko Gledalische






Programmation : courant décembre 1991. Puis en alternance jusqu’à 06/1994.






1992 Luzern (Suisse) MeS : Albrecht Hirche Traduction : Simon Werle






Théâtre : Stadttheater






Programmation : Ă  partir du 10 janvier 1992






1992 Helsinki (Finlande) MeS : Pekka Milonoff Traduction : Statu Milonoff






Théâtre : Kom Theater






Programmation : du 10 au 28 janvier 1992






1992 Ostrava (République Tchèque)
Traduction : Roman Cisar






Théâtre : Théâtre Petr Bzruc






Programmation : Ă  partir du 29 janvier 1992






1992 Dresde (Allemagne) MeS : Valentin Jeker Traduction : Simon Werle






Théâtre : Staatsschauspiel






Programmation : Ă  partir du 14 mars 1992






1992 Ulm (Allemagne) MeS : K.D. Schmidt Traduction : Simon Werle






Théâtre : Ulmer Theater






Programmation : Ă  partir du 14 mars 1992






1992 Oslo (Norvège)
Traduction : Piotr Szymanowski






Théâtre : Det Norske Teatret






Programmation : Ă  partir du 19 mars 1992






1992 Bremerhaven (Allemagne) MeS : Manfred Repp Traduction : Simon Werle






Théâtre : Stadttheater






Programmation : Ă  partir du 02 mai 1992






1992 Budapest (Hongrie) MeS : Michel Dezoteux







Théâtre :










Programmation : courant mai 1992






1992 GĂŞnes (Italie) MeS : Ivo Chiesa Traduction : Franco Busati






Théâtre : Teatro Stabile di Genova






Programmation : du 09 au 31 mai 1992






1992 Caracas (Vénézuela)









Programmation : du 27 mai au 11 juin 1992






1992 Zielona Gora (Pologne) MeS : Waldemar Matuszewski Traduction : Piotr Szymanowski






Théâtre : Lubuski Teatr






Programmation : Ă  partir du 06 juin 1992

avec Janusz Mlynski (Roberto Zucco), Iwona Kotzur, Agnieszka Dobrowolska, Elzbieta Donimirska, Piotr Borowiec, Anna Dobrzalska, Wojciech Romanowski,Tatiana Kolodziejska, Jakub Gwit, Ryszard Faron, Slamovir Krzywizniak, Krystyna Zylinska, Beata Zygmuntowicz, Woljciech Denecha, Waldemar Trebacz, Ludwik Schiller, Beata Sobicka Décor Bronislaw Modrzejewski Assistant mise en scène Ryszard Faron






1992 Genève (Suisse) MeS : Frédéric Pollier







Théâtre : Théâtre du Garage






Programmation : du 27 octobre au 14 novembre 1992






1992 Santiago (Chili) MeS : Alejandra Gutierrez Traduction : Isisora Aguirre






Théâtre : Teatro Nacional Chileno de la Unversidad de Chile






Programmation : du 05 novembre 1992 à février 1993






1992 Varsovie (Pologne) MeS : Pawel Lysak Traduction : Piotr Szymanowski






Théâtre : Teatr Dramatyczny






Programmation : Ă  partir du 28 novembre 1992

avec Miroslaw Guzowski (Roberto Zucco), Jolanta Oleszewska, Aleksandra Konieczka, Danuta Stenka, Krzysztof Kolbasiuk, Krzysztof Wieczorek, Rutkowska Krystyna, Wojciech Duryasz, Bozena Miller-Malecka, Piotr Adamczyk, Krzysztof Kolbasiuk, Mieczyslaw Moralski, Jolanta Olszewska, Beata Kawka, Wojciech Duryasz, Jacek Sobieszczalski, Janusz Wituch, Krystyna Rutkowska, DĂ©cor Grzegorz Malecki Musique Malecki Blazewicz






1993 Magdeburg (Allemagne) MeS : Max K. Hoffmann Traduction : Simon Werle






Théâtre : Landeshauptstadt






Programmation : Ă  partir du 13 mars 1993






1993 Montréal (Canada) MeS : Denis Marleau







Théâtre : Théâtre Ubu, Festival des Amériques






Programmation : courant juin 1993

avec Pascale Montpetit, Jean-Guy Viau, Chantal Baril, Henri Chassé (Roberto Zucco), Luc-Martial Dagenais, Christiane Pasquier (la dame élégante)






1993 Barcelone (Espagne) MeS : Lluis Pasqual Traduction : Guillem-Jordi Graells & Lluis Pasqual






Théâtre : El Palau de l’Agricultura – Companyia teatre Lliure






Programmation : du 10 novembre au 07 décembre 1993

avec Eduard Fernandez (Roberto Zucco), Laia Marull (La gamine), Lluis Torner (Le vieux monsieur) & Eles Alavedra, Andreu Benito, Jordi Bosch, Pep Cortes, Ivan Fernandez, Maife Gil, Jordi Godall, Anna GĂĽell, Pep Guinyol, Lolo Jimenez, Anna, Lizaran, Teresa Lozano, Alfred Lucchetti, Lluis Marco, Loan Matamalas, Amparo Moreno, Francesc Orella, Enric Serra, Carlota Soldevila, Artur Trias, Emma Vilarasau – DĂ©cor et costumes  FrĂ©dĂ©ric Amat. Lumières Lluis Pasqual, Xavier Clot Video Aurora Rosales Assistant Jordi Godall






1993 Copenhague (Danemark) MeS : Richard Gunther Traduction : Jens Smerup Sorensen






Théâtre : Nordiska Teaterförlaget






Programmation : courant novembre 1993






1994 Martigues (France) MeS : Dominique Chante







Théâtre : Scène Nationale de Martigues






Programmation : du 17 au 20 février 1994






1994 Saint PĂ©tersbourg (Russie) MeS : Lluis Pasqual Traduction : Macha Zonina






Théâtre : Théâtre Maly






Programmation : courant mars 1994. Puis Théâtre de l’Odéon, 23/03/1994.






1994 Venise (Italie) MeS : Lluis Pasqual







Théâtre : Biennale de Venise – Maly Drama Teatr de Saint Petersbourg






Programmation : courant mai 1994, puis Théâtre de l’OdĂ©on (Paris) en 1994. En langue russe






1994 Zagreb (Croatie) MeS : Christian Colin Traduction : Ivica Buljan






Théâtre : Theatre ZKM






Programmation : courant 1994






1994 Kortrijk (Belgique) MeS : Jos Verbist







Théâtre : Theater Antigone






Programmation : Ă  partir du 08 octobre 1994

avec Hans Royaards, Anne Somers, Mark Stroobants, Koen De Sutter, Jan Bijvoet, Simone Milsdochter, Katrien De Becker






1995 New York (États-Unis)








Théâtre : Travis Preston






Programmation : courant mars 1995

avec Kirk Acevedo (Roberto Zucco), Rebecca Nelson (La dame élégante), Löwensohn (La gamine).






1995 Strasbourg (France) MeS : Jean-Louis Martinelli







Théâtre : Théâtre National de Strasbourg (coproduction Comédie de Genève)






Programmation : du 21 mars au 08 avril 1995. Puis Genève (Suisse), Comédie, du 18/04 au 06/05/1995 – Nanterre (France), Théâtre des Amandiers, 01 et 02/1996

avec Charles Berling (Roberto Zucco), Marina Golovine (La gamine), Sylvie Milhaud (La dame élégante), Alpha Atangana (Le Balèze), Françoise Bette (La Mère de Zucco), Jean-Claude Bolle-Redat (2è gardien, 1er policier), Florence Bosson (une autre Pute), Mathieu Delmonte (Le Lac), Laurent Dorey (L’enfant), Alain Fromager (Le Frère), Gilberto Gawronski (Une Pute, un Travesti), Tobias Kempf (L’Inspecteur), Charlotte Maury-Sentier (La Patronne), Georges Mavros (Le Voeux monsieur), Jacques Michel (Le Commissaire), Nicole Mouton (La Pute affolée), Jean-François Perrier (1er gardien, 2ème policier), Marie Pillet (La Mère de la gamine), Roland Sassi (Le Père), Martine Schambacher (la Soeur) . Décor  René Caussanel, assistant Denis Fruchaut. – Costumes Patrick Dutertre – Lumière Claude Couffin – Son Lyonnel Borel – Assistante mise en scène Florence Bosson






1995 Bruxelles (Belgique)








Théâtre : Atelier Sainte Anne (Institut Sup. des Arts du Spectacle)






Programmation : du 23 au 27 juin 1995






1995 Guanajuato (Mexique) MeS : Catherine Marnas Traduction : Mara Hernandez






Théâtre : XXIII Festival internacional Cervantino





Programmation : courant octobre 1995. Puis Teatro de las Artes/Mexico (Mexique), 11 et 12/1995, Teatro de Aguascalientes (Mexique), 01/1996
avec Daniel GimĂ©nez Cacho (Roberto Zucco), Julietta Egurrola (la mère de Zucco & la femme Ă©lĂ©gante), Romina PĂ©rez Garibay (La gamine), Angelina Pelaez (La soeur), Alejandro Reyes (le frère), Fernando Torre Laphan (le vieux monsieur), Dirgo Luna & Osvaldo Benavides (l’enfant), & Lucia PaillĂ©s, Alejandro Calva, Plutarco Haza, Irela de Villers, Mara Hernandez, Arturo Reyes, Enrique Arreola, Dora Garcia, Martha Claudia Moreno Geston, Roque Azcuaga – DĂ©cor et lumière Alejandro Luna – Costumes Dominique Fabrègue – Son Mme Miniature et Peter Warner – Assistants Lorena Maza, Hugo Gonzalez, Jorge Ballina, Horiette Fernandez – Coordination Claude Poinas. « Dans « Zucco » il y a deux niveaux qui se frottent : un niveau qui serait assez quotidien et quelque chose qui est plus proche de la tragĂ©die antique dans la construction, dans la forme, avec le sens du destin et une certaine distance dans la forme. Et je trouvais que c’était intĂ©ressant de confronter ça Ă  des acteurs mexicains, parce qu’il y a une Ă©cole d’acteurs au Mexique qui est très diffĂ©rente d’ici…. Pour eux d’ailleurs, c’est très exotique de voir le mode de jeu français qu’ils trouvent tout en distance,… tout en tenue… Alors que (chez) eux, c’est un jeu qui est plus viscĂ©ral, plus sur les tripes, avec une très grosse influence de l’école russe. Et c’était très intĂ©ressant de voir ça…, c’est-Ă -dire de voir comment on mĂ©langeait ces deux choses, qui me semblait importantes parce que, si on joue du Koltès ici tout en distance, on rate une dimension. En mĂŞme temps effectivement, si on ne le prend qu’au premier degrĂ©, on en rate une aussi ! Donc je trouve que c’est ce choc lĂ  qui Ă©tait intĂ©ressant. » Catherine Marnas, 1996






1995 Zagreb (Croatie) MeS : Kristof Warlikovski







Programmation : courant 1995






1995 Poznan (Pologne) MeS : Krzysztof Warlikowski Traduction : Piotr Szymanowski






Théâtre : Teatr Nowy






Programmation : Ă  partir du 22 septembre 1995

avec Redbad Klijnstra (Roberto Zucco), Kazimier Nogajowna, Antonina Choroski, Miroslaw Konarowski, Wojciech Standello, Daniela Poplawska, Witold Debicki, Grazyna Korin, Mariusz Grochal, Krystyna Felman, Zbigniew Grochal, Aleksander Machalica, Malgorzata Maslanka, Mariusz Puchalski, Jerzy Stasiuk, Pavel Binkowski, Waldemar Szczepaniak, Jadwiga Figiel-Idziak DĂ©cor Malgorzata Szczesniak Musique Tomasz Stanko. « Killing as the final alternative, solitude, biology, the rush towards death, a terrible, distorted world that cannot be repaired and in which there is no room for feelings, » was critic Jacek Wakar’s description of the Poznan production of ‘Roberto Zucco’. Wakar earlier noted that « the success of Warlikowski and the actors of the New Theatre lies in the fact that just like Koltès’s text, the production simply strives to describe the world. This is hardly a simple matter and one that often ends with the posing of a series of questions that viewers must answer for themselves. » (« Teatr » / « Theatre » monthly, 1996, no. 1)






1996 Nicosie (Chypre-Grèce) MeS : Christos Sopachas Traduction : Dimitris Dimitriadis






Programmation : à partir du 10 février 1996. Puis Paplos, Lemesos (Chypre-Grèce) 02/1996






1996 Bruxelles (Belgique) MeS : Armel Roussel Traduction : Carla Matteini






Théâtre : Kaaitthater / Ancienne Ecole des Vétérinaires / Théâtre Varia (Cie Utopia)






Programmation : du 13 au 16 novembre 1996. Puis CDN de Normandie, CDN Gennevilliers du 02 au 06/05/2000

avec Eric Castex (Roberto Zucco), Nathalie Ponlot (La mère de Zucco, de la gamine ; la dame élégante) Ariane Moret (La soeur, la patronne, le père), Malika Hsino (La gamine, la pute affolée), Vincent Minne (Le vieux monsieur, l’enfant), Karim Barras (Le frère, l’inspecteur mélancolique). Décor Marcos Vinals Bassols Costumes Maylis Duvivier. Musique et son Philippe Cam, Lumière et video Philippe Baste Chorégraphie Marion Levy.






1997 Anvers (Belgique) MeS : Karl Georg Kayser Traduction : Jan Van Dyck






Théâtre : Koninklijke Nederlandse Schouwburg






Programmation : à partir du 08 février 1997

avec Kadèr Gürbüz, Geert Hunaerts, An Miller, Berbard Verheyden, Herman Fabri, Kristin Arras, Camilia Blereau, Rudi Delhem, Martin Gyselinck, Guusje Van Tilborgh, Pieter Van Der Sman, Geert De Smet – Décor Jeremy Herbert – Dramaturge Johanna Reiziger – Lumière Jaak Van De Velde






1997 Saint Nazaire (France) MeS : Christophe Rouxel







Théâtre : Théâtre Icare






Programmation : courant 1997






1997 Stratford-upon-Avon (Grande-Bretagne) MeS : James Macdonald Traduction : Martin Crimp






Théâtre : The Royal Shakespeare Company






Programmation : du 26 novembre au 20 décembre 1997. Puis Londres, Barbican Pit Theater, 1998

avec Zubin Varla (Roberto Zucco), Stella McCusker (La mère) Mairead McKinley (La gamine), Cathryn Bradshaw (La soeur), John Straiton (Le frère), Carol Macready (Madame), Diana Kent (La femme Ă©lĂ©gante), Steve Swinscoe (L’inspecteur mĂ©lancolique), Ben Beeston ou Paul Drinkwater (L’enfant), Archie Lal (Premier gardien), Adrian Schiller (Deuxième gardien), Jimmy Chisholm (Le père) Penny Layden (La pute affolĂ©e), Alfred Burke, Jake Nightingale, Steve Swinscoe. « Dans un dispositif très simple – une bande de matière sur laquelle s’imprime, par un jeu de lumière, les empreintes des pas et des corps – dĂ©boulent les personnages Ă  un rythme effarant. James Mac Donald ne se pose pas de question et lance son Zucco, boule de nerfs d’acier sans aucune dimension mĂ©taphysique, dans un monde d’archĂ©types auquel il n’appartient pas. Jeu efficace, direct ». Olivier Schmitt, Le Monde, 01/12/1997






1998 Vilnius (Lituanie) MeS : Oskaras Korsunovas Traduction : Akvilé Melkunaité






Théâtre : Théâtre National






Programmation : à partir du 17 janvier 1998. Puis en alternance jusqu’en 2004 : Dijon (France) Théâtre National de Bourgogne – Festival Théâtre en mai, 21-23/05/1999 – Anvers (Belgique) Festival d’Anvers 2000

avec Saulius Mykolaitis (Roberto Zucco), EglĂ© MikulionytĂ© (La mère de Zucco & La dame Ă©lĂ©gante), Dalia MicheleviciutĂ© (La soeur), Rasa SamuolytĂ© (La gamine), Elke Petri (La mère), Algirdas Dainavicius (Le frère), Vytautas Kalinauskas (Le vieux monsieur), & Aldona JanusauskaitĂ©, RimantĂ© ValiukaitĂ©, Vaidotas Martinaitis, Irmantas Jankaitis, Arunas Sakalauskas, Remigijus Bucius, Arunas Smailys, Remigijus Belinskas, Lukas Kirkilionis, Jolanta DapkunaitĂ©, Algis Maceina, Monika BiciunaityĂ©, RamunĂ© SkardziunaitĂ©, Vilija MockeviciutĂ©, Mindaugas Juscius, AgnĂ© GrogorauskaitĂ©, regina GaruolytĂ©. – DĂ©cor JuratĂ© PaulekaitĂ© – Lumière Marijona LileikytĂ©, Andrius Jankaus, Algimantas Jovaisa – . Musique Gintaras Sadeika – Son Virginijus Bagdzevicius.






1998 Orp (Belgique)








Théâtre : Théâtre d’Appoint






Programmation : du 18 au 28 mars 1998






1998 Dunedin (Nouvelle-ZĂ©lande)








Théâtre : Université d’Otago






Programmation : du 20 au 23 août 1998. En français.






1998 Corcelles (Suisse)








Théâtre : A.J. de la Côte de Peseux






Programmation : du 22 au 25 octobre 1998






1998 SĂ©ville (Espagne) MeS : Armel Roussel Traduction : Carla Matteini






Théâtre : Teatro Central (Cie Utopia de Bruxelles)






Programmation : les 30 et 31 octobre 1998. Puis Lisbonne, Culturgest 1998

avec Eric Castex (Roberto Zucco), Fanny Marcq (La mère de Zucco) Sabine Wegner (La soeur), Malika Hsino (La gamine), Vincent Minne (Le vieux monsieur). Décor Marcos Vinals Bassols Costumes Maylis Duvivier. Musique et son Philippe Cam, Lumière et video Philippe Baste Chorégraphie Marion Levy.






1998 Brno (République tchèque) MeS : Petr Stadl Traduction : Roman Cisar






Théâtre : Théâtre Hadivaldo






Programmation : courant décembre 1998






1999 Belgrade (Yougoslavie)
Traduction : Ivanka Pavlovic






Théâtre : Theater Atelje 212






Programmation : Ă  partir du 10 mai 1999






1999 Cuyo (Argentine) MeS : Alejandra Gutierrez







Théâtre : Universidad de Cuyo






Programmation : courant juillet 1999






1999 Sydney (Australie) MeS : LoĂŻs Norman







Théâtre : Sydney Theater Company






Programmation : Workshop courant août 1999, puis lecture publique le 13/08/1999






1999 Dublin (Irlande) MeS : Jimmy Fay Traduction : Martin Crimp






Théâtre : Project Arts Center Space Upstairs / Bedrock Company






Programmation : du 23 août au 08 septembre 1999

avec Andrew Bennett, Kathy Kiera Clarke, Antonia Campbell Hughes, Andrea Irvine, Ronan Leahy, Dermot Magennis, Aaron Monaghan, CaitrĂ­ona NĂ­ MhurchĂş, Marion O’Dwyer, Daniel Reardon, Michael Winder – DĂ©cor Paul O’Mahony – Lumière SinĂ©ad Wallace – Costumes Catherine Fay – Son Vincent Doherty et Ivan Birthistle. Eight years ago with Quay West and Night Just Before The Forest, Bedrock introduced Irish audiences to the explosive work of Bernard-Marie Koltes, the most extraordinary French playwright of his generation. Now, we are proud to present the Irish premiere of his last and most celebrated play, Roberto Zucco. Based on a true story, it’s by turns a tale of young love, a very funny and very dark comedy about the relationship between society and the criminal, and searing portrait of a man driven by forces outside his control. Drawing on inspiration as diverse as American movies, Tintin comics and ancient myth, the result is an amazing, pumping powerhouse of a play, featuring a stellar cast of top Irish talent. Bedrock Company






1999 Charleroi (Belgique)








Théâtre : Cie Théâtre 2000






Programmation : du 25 février au 14 mars 1999






2000 Vienne (Autriche) MeS : Klaus Michael GrĂĽber







Théâtre : Burgtheater






Programmation : courant 2000






2000 Québec (Canada)








Théâtre : Sainte-Foy






Programmation : du 11 au 13 avril 2000






2000 Madrid (Espagne) MeS : JesĂąs Salgado Traduction : Gladys Balaguer. En castillan






Théâtre : Centre culturel de Madrid – Teatro del Duende






Programmation : courant 2000









2000 Turnhout (Belgique)

Traduction : Jan Van Dijk






Programmation : courant novembre et décembre 2000









2001 Valence (Espagne) MeS : JesĂąs Salgado Traduction : Carla Matteini. En castillan






Théâtre : Om Theatre






Programmation : courant mars 2001






2003 Poznan (Pologne) MeS : Pawel Wodzinski Traduction : Piotr Szymanowski






Théâtre : Teatr Polski






Programmation : à partir du 14 février 2003

avec Michal Kaleta (Roberto Zucco), Malgorzata Peczynska, Ewa Szumska, Katarzyna Weglicka, Piotr Kazmierczak, Sylwester Woroniecki, Maria Skowronska, Edward Warchesa, Beata Bandurska, Lukasz Pawlowski, Roland Nowak, Piotr Lukawski, Katarzyna Radochonska, Malgorzata Neumann, Piotr Wypart, Kuba Uliewicz, Sebastian Grek, Leszek Lichota, Slawomir Pitraszewski, Zina Kerste, Sidonia Blasinska, Piotr Kazmierczak, Agata Kokot, Leszek Starybrat, Pawel Lysak DĂ©cor Pawel Wodzinski Musique Sewerin Scibior






2003 Cambridge (Grande-Bretagne) MeS : Gerald Garutti Traduction : Carla Matteini






Théâtre : Christ’s Amateur Dramatic Society, Cambridge University






Programmation : du 13 au 17 mai 2003. Puis Ecole Normale SupĂ©rieure de Lyon, 01 et 02/10/2003 – UniversitĂ© Paris X, 2003

avec Michael Winawer (Roberto Zucco), Nina Bowden (La dame élégante), Kate Prentice (La mère de Zucco & La patronne) Frances Macmillan (La soeur), Ina Popova (La gamine), Charlie Anson (Le frère), Martin Brown (L’inspecteur mélancolique),. Décor Sabin Anca, Costumes Sarah Pearcey, Lumière Tom White, Son Alex Wilber, Musique Jonathan Styles






2004 Turnhout (Belgique) MeS : Mieja Hollevoet & Radomira Dostal







Théâtre : Theater Stap






Programmation : Ă  partir du 07 janvier 2004

avec Ann Dockx, Jan Goris, Luc Loots, Annick Va Leeuwen, Nadine Van Miert, Rik Van Raak, Gert Wellens, Katleen Frison – Musique Mauro Pawlowski






2004 Reims (France) MeS : Philippe Calvario







Théâtre : Comédie de Reims






Programmation : du 08 au 17 janvier 2004. Puis Lorient (France), CDDB, du 20 au 23/01/2004 – Paris (France), Théâtre des Bouffes du Nord du 27/02 au 27/03/2004 – Brest (France), Le Quartz, du 31/03 au 02/04/2004

avec Xavier Gallais (Roberto Zucco), Arny Berry, Anne Bouvier, Florence Giorgetti, ChloĂ© RĂ©jon, Sophie Tellier, Boris Terral, Georges Teran – DĂ©cor AurĂ©lie Maèstre – Costumes Aurore Popineau – Lumières Bertrand Couderc – Son Eric Neveux






2004 Kinshasa (RĂ©publique DĂ©mocratique du Congo) MeS : Philip Boulay







Théâtre : La Halle de la Gombé






Programmation : du 26 au 30 août 2004. Puis Ouagadougou (Burkina-Faso) & Niamey (Niger), Festival International Itinérant du Niger, 03/2005 – Le Blanc-Mesnil (France), Francophonies / Festival International des Cultures francophones, du 25 avril au 6 mai 2006.

avec Nana Boboto, Fabrice Bwabulamutina, Bavon Diana, Joujou Dipesa, MoĂŻse Ilunga, Gisèle Kayembe, Toto Kisaku, NoĂ«l Kitenge, Annie Lukayisu, Ornella Mamba, Astrid Mamina, Tshipamba Mouckounay, Ados Ndombasi. Et les musiciens Bebson de la Rue accompagnĂ© de Trionyx : Pytshen Kambilo, Dicoco Boketshu et Djanga Weni. – DĂ©cor, costumes et vidĂ©os Jean-Christophe Lanquetin, assistĂ© de Freddy Mutumbo, Ken’s Mukendi, Chrsitian Tundula. Lumière Marc Boussac, StĂ©phane Loirat. RĂ©gie  Emmanuel Mafuta. Accessoires Mega Mingedi. Peintures Vitshois Mwilamumutina.






2004 Bruxelles (Belgique) MeS : Raven Ruëll Traduction : Benno Barnard






Théâtre : Koninklijke Vlaamsese Schouwburg






Programmation : Ă  partir du 23 octobre 2004

avec Koen De Graeve, Pieter Genard, Wim Willaetr, Bruno Vanden Broeke, Anna, Vercammen, Lotte Vaes, Herman Gilis, Mourade Zeguendi, Joris Vav den Brande, Lukas Smolders – Décor Michiel Van Cauwelaert






2005 Madrid (Espagne) MeS : Lluis Pasqual Traduction : Guillem-Jordi Graells & Lluis Pasqual






Théâtre : Teatro MarĂ­a Guerrero – Centro Dramático Nacional






Programmation : du 23 mars au 24 avril 2005

«Roberto Zucco» que es «la obra de un poeta; todo el texto está respirado, y la principal dificultad de la puesta en escena es meterse en la respiración del autor. Es la obra póstuma de Koltès; cuando la escribió sabía que estaba enfermo de sida, y da la dimensión de los textos finales. Está escrito con total libertad, y eso quiere decir que está escrita con estilos distintos, con tonos distintos: del cómic y Bruce Lee, que le gustaba mucho, a la temperatura de la tragedia». Lluis Pasqual






2005 Paris (France) MeS : AnaĂŻs Bon







Théâtre : Théâtre Adyar / Comédia






Programmation : Ă  partir du 09 juin 2005

avec Nicolas Bonnaud, Batoul Cadoret, Bertrand Delimal, Elsa Fauconnet, Adeline Fournier, Sébastien Jehanno, Arnaud Kenigsberg, Pierre-Alexandre Koch, Dorothée Lamé-Laroche, Laetitia Lys, Laurent Maheu, Virginie Maury, Coralie Molle, Julie Rouvière, Magali Rozec, Julien Terragnolo, Pierre-Henri Traboulsi.






2005 Gorzow Wielkopolski (Pologne) MeS : Waldemar Matuszewski Traduction : Piotr Szymanowski






Théâtre : Teatr im. Juliusza Osterwy






Programmation : Ă  partir du 24 septembre 2005

avec Marcin Roj (Roberto Zucco), Teresa Lisowska, Kamila Pietrzak, Edyta Milczarek, Przemyslaw Kapska, Aleksander Maciejewski, Waclaw Welski, Beata Chorazykiewicz, Maciej Krawczyk, Joanna Rossa, Pawel Caban, Bogumila Jedrzejczyk, Bozena Pomykala, Marek Pudelko, Krzysztof Tichalski, Krzysztof Kolba Décor Tomasz Kujawski Musique Coma Zespot Assistant mise en scène Przemyslaw Kapsa






2006 Paris (France) MeS : Amélie Lepeytre







Théâtre : Théo Théâtre (Théâtre de l’An Demain)






Programmation : du 18 au 23 septembre 2006. Puis Alambic Studio Théâtre (Paris) du 01/02 au 07/04/2007 – Perm (Russie) Festival international, du 13 au 22/04/2007

avec Adrian Lestrat, Lilly Caspar, Amandine Girard, Marine Père, Aymeline Lestrat, Teddy Bathilde






2007 Dublin (Irlande) MeS : Jimmy Fay Traduction : Martin Crimp






Théâtre : Project Arts Centre Space Upstairs – Bedrock Company






Programmation : du 23 août au 08 septembre 2007

avec Andrew Bennett, Kathy Kiera Clarke, Antonia Campbell Hughes, Andrea Irvine, Ronan Leahy, Dermot Magennis, Aaron Monaghan, Caitríona Ní Mhurchú, Marion O’Dwyer, Daniel Reardon, Michael Winder – Lumière Sinéad Wallace – Décor Paul O’Mahoney – Costumes Catherine Fay – Musique Vincent Doherty & Ivan Birthistle
1990 français Roberto Zucco






Editions : Éditions de Minuit, Paris





1990 allemand Roberto Zucco Trad : Simon Werle


avec Tabataba






Editions : Verlag der Autoren, Franckfurt





1997 anglais Roberto Zucco Trad : Martin Crimp


avec Return to the desert et Black Battles with dogs






Editions : Methuen Drama, Methuen, Londres, Grande-Bretagne





2006 arabe (classique) Roberto Zucco Trad : Anissa Derrazi


avec Dans la Solitude des champs de coton, Tabataba






Editions : Edition Aïni Bennä





2002 coréen Roberto Zucco






Editions : Theatre et Man Press, SĂ©oul





1991 espagnol Roberto Zucco Trad : Carla Matteini





Editions : El Publico, Madrid





1995 espagnol Roberto Zucco Trad : Maurici Farré


avec En la Solitud dels camps de coto






Editions : Teatre tres i quatre, Eliseu Climent, Valencia





1997 espagnol (Mexique) Roberto Zucco Trad : Pilar Sanchez Navarro





Editions : Ediciones El Milagro, Mexico





2006 estonien Roberto Zucco Trad : Tanel Lepsoo


avec Quai ouest






Editions : Teaduslik Institut, Tartu





1992 grec Roberto Zucco


avec Tabataba et autres textes






Editions : Athènes







1992 italien Roberto Zucco Trad : Anita Tatone Marino


avec Tabataba






Editions : Guida Editori





2005 italien Roberto Zucco Trad : Franco Brusati


avec Sallinger, Le Amarezze, L’Eredita. in De Sallinger à Roberto Zucco






Editions : Ubulibri, Milan





2001 japonais Roberto Zucco Trad : Ishii Megumi & Ryuko Saeki


avec La Nuit juste avant les forĂŞts, Dans la Solitude des champs de coton






Editions : Tokyo





2001 lituanien Roberto Zucco Trad : Akvilé Melkunaité





Editions : Baltos Lankos, Vilnius





2002 norvégien Roberto Zucco Trad : Ragnar Hovland





Editions : Det Norske Samlaget, Oslo





1991 polonais Roberto Zucco Trad : Piotr Szymanowski





Editions : In Dialog





1995 portugais (Brésil) Roberto Zucco Trad : Leticia Coura


in Teatro de Bernard-Marie Koltès






Editions : Hucite, Sao Paolo





1995 russe Roberto Zucco


avec La Nuit juste avant les forêts, Combat de Nègre et de chiens, Quai ouest, Dans la solitude des champs de coton, Tabataba, Le Retour au désert






Editions : Moscou





1998 slovaque Roberto Zucco Trad : Martina Simova


avec Quai ouest






Editions : Slovensky Spisovatel, Bratislava





2003 slovène Roberto Zucco Trad : Ales Berger


(avec d’autres auteurs)






Editions : Beletrinin Dramatikon 4, Ljubljana





2006 tchèque Roberto Zucco Trad : Roman Cipar





Editions : Divadel ni ustav, anthologie Koltès, Prague





2003 turc Roberto Zucco Trad : Ayça Akarçay


avec Tabataba, Çôle Geri Dönus, Sallinger






Editions : Dost kitabevi, Istambul





2003 ukrainien Roberto Zucco





Editions : Kiev
Lluis Pasqual, 2005
Depuis la première lecture, l’oeuvre m’a fascinĂ©. C’est un grand poème dans lequel il faut se mettre Ă  la respiration de l’auteur pour comprendre la fascination que lui a produite le vrai Zucco, un criminel qu’il a connu par une affiche du mĂ©tro parisien, et dont il a su reconstruire la vie… Hamlet et Zucco sont dans une recherche permanente de la vĂ©ritĂ©.
Claude Stratz, livret de programme, Ivry, avril 1995
…L’idĂ©e Ă©videmment stupĂ©fiante -et ça, ça m’est venu en pleine gueule quand je l’ai lu- c’est que tout Ă  coup c’est lĂ …dans cette scène-lĂ  qu’il dit : « Je… » – qu’il va mourir ; que tout Ă  coup se pose absolument tout l’enjeu mĂŞme du personnage…entre…l’enjeu de la mort, d’un coup, très fortement, mais qui Ă©videmment…fonde quelque part tout le rĂ´le. Et ça c’est une chose…c’est une des dernières choses qui est venue dans la pièce et, en plus, absolument au centre. C’est placĂ© pile au centre.